Bonjour tout le monde !

Je reviens  avec un nouveau billet en lien avec l’hiver… oui, encore…plus que 2 mois à tirer avant le printemps. Mais en attendant, il faut bien la passer, cette saison, et du mieux que l’on peut. Depuis la rentrée, je trouve qu’on est particulièrement malmené par le climat. J’ai perdu ma voix il y a 7 jours, j’ai le nez qui coule…Pour sauver la situation, j’ai quelques copines qui marchent bien sur moi : les huiles essentielles, les stars de l’aromathérapie !

flocon

Les huiles essentielles, c’est quoi déjà ?

Une huile essentielle est un extrait liquide, concentré et complexe, obtenu par distillation d’eau de plantes aromatiques ou d’organe de cette plante (fleur, feuille, bois, racine…). C’est donc l’essence distillée de la plante aromatique. Elle est composée d’une centaine de molécules terpéniques et aromatiques particulièrement actives. En général, chaque huile a un spectre large et peut répondre à plusieurs problématiques : santé, beauté, soin, bien-être, cuisine…L’unité de mesure de l’huile essentielle est la goutte, la plupart des flacons que l’on achète contiennent déjà un système de compte-goutte. On trouve des huiles essentielles un peu partout, j’aurai tendance à vous conseiller de les acheter en pharmacie ou en magasin bio si vous débutez.

Quelques précautions avant tout

Contrairement à ce qu’on entend trop souvent, les huiles essentielles ne sont pas des produits neutres. Ce sont des produits très concentrés en actifs végétaux et avec lesquels vous pouvez faire de vrais dégâts si vous ne les utilisez pas comme il faut. Bon à savoir :

  • Les huiles essentielles sont allergisantes. Si vous avez un terrain allergique connu, commencez toujours par tester une goutte du produit dans le creux du bras. Il ne se passe rien ? Cool ! Vous réagissez ? Arrêtez tout !
  • Faites attention d’utiliser les huiles comme elles sont prévues : certaines ne doivent pas être avalées, d’autres pas appliquées sur la peau…En général, chaque huile est vendue avec un petit manuel. Si vous ne savez pas, demandez conseil à un pharmacien ou consultez des ressources fiables sur l’aromathérapie.
  • Chaque goutte compte en aromathérapie !
  • Ne confondez pas les espèces ! Regardez bien le nom complet des huiles.
  • Les huiles essentielles conviennent peu aux enfants et aux femmes enceintes.
  • Les huiles essentielles doivent être pures et naturelles. Si vous avez le choix, préférez-les bio.
  • L’aromathérapie me convient très bien pour les petits virus. Par contre, si la maladie s’aggrave, je file chez le médecin.

Enfin, sachez que les recettes que je vais vous donner sont testées et approuvées sur moi. Elles sont simples et peu risquées mais chaque cas est personnel ! Vous êtes la personne qui vous connaissez le mieux et si vous avez un doute, prenez des renseignements.

flocon

3 huiles, 3 astuces santé contre les maux de l’hiver

A la froide saison, je cherche à agir sur plusieurs désagréments, c’est toujours les mêmes : la gorge irritée, le nez bouché, la voix blanche (pré-signe de l’extinction de voix) et la sinusite.

dscf9836_2

 

Pour passer une bonne nuit : l’huile essentielle d’eucalyptus GLOBULUS (ou eucalyptus globuleux)

dscf9838_2

Le nez un peu bouché ? Aie, la nuit va être longue, parce que la position allongée aggrave la congestion du nez. Rien de pire que de devoir s’endormir la bouche ouverte parce que l’air ne passe plus par les tuyaux, je déteste ça ! Et avec, concert de ronflements et la gorge en carton au matin.

Dans la famille des eucalyptus, je demande le globulus pour me donner un coup de pouce. Ultra frais ! Si l’huile ne se met pas sur la peau, elle est imbattable pour la diffusion par l’air de ses actifs bienfaisants.

Ma petite recette est toute bête mais efficace ! Je prends un mouchoir en papier propre, que je laisse plié. Je dépose 2 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus globulus et je place le mouchoir à côté de mon oreiller, sans le toucher non plus. M-A-G-I-Q-U-E ! En quelques minutes, on sent déjà les molécules passer dans le nez et l’ouvrir à la respiration. En le gardant toute la nuit, le produit va continuer à agir et dégager les voies respiratoires. Je fais ça 2 ou 3 nuits de suite et en général, ça passe tout seul.

 

Pour soulager la gorge : l’huile essentielle d’eucalyptus RADIATA

dscf9839

Contrairement au globulus, l’eucalyptus radiata peut être consommé par voie orale. Son odeur est un tout petit peu moins forte que le globulus mais son champs d’action beaucoup plus large : expectorant, assainissant, anti-sceptique…ouais, il n’y a pas grand-chose qu’il ne sache pas faire.Moi, je l’ai trouvé génial sur ma gorge, qui me faisait un mal de chien.

La recette : on prend une grande cuillère à soupe de miel (n’importe lequel, si vous avez du miel de lavande ou de citronnier, vous ferez d’une pierre deux coups), on la dépose dans un bol, on ajoute deux gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus radiata, on mélange…et on avale. Je vous préviens, le goût  est assez affreux, c’est comme si vous mélangiez votre dentifrice à du sucre concentré, c’est pas bon. Mais après, la gorge pique moins et la toux de nuit est sacrément calmée. Si le miel vous rebute, vous pouvez en mettre deux gouttes sur un sucre et le faire fondre sur la langue. Je pense que ça ne sera pas meilleur mais plus rapide.

 

Pour dégager les sinus : l’huile essentielle de niaouli

dscf9841

Son odeur est assez proche de l’eucalyptus mais avec un champs d’action encore plus large ! Toujours plus large ! On l’appelle l’huile de l’air, c’est vous dire ! Pour l’hiver, c’est l’huile que j’utilise en inhalation quand j’ai les sinus engorgés et que ça commence à me faire une barre super douloureuse au dessus des yeux.

Je fais chauffer de l’eau, je la mets dans un grand bol, j’ajoute 2 gouttes d’huile essentielle de niaouli (plus le bol est petit, moins on met d’huile et inversement), je mets la tête au dessus du bol pendant 5 minutes, avec une serviette pour garder les vapeurs et je respire à pleins poumons, en alternant respirations par le nez et par la bouche. Dans les périodes de crise, je fais ça 2 fois dans la semaine maxi et les sinus vont se dégager tout seuls…beurk !


Si vous testez mes petites recettes basiques, dites-moi si elles vous ont soulagé ! Si vous utilisez d’autres recettes pour les périodes de froid, mettez-moi tout ça en commentaire !

Si l’article vous a plu, un petit like, et pourquoi ne pas vous abonner à mon blog pour continuer à suivre mes actualités et mes petites astuces ?

Passez un très bon week-end, à très vite !

Logo2

Publicités