Cela fait 2 ou 3 semaines que les gens me parlent davantage de mes cheveux : « Ah, mais je n’avais pas remarqué comme ils étaient longs », «t’as fait quelque chose à tes cheveux ? ». Euh, non, là, comme ça, je ne vois pas, pas de passage chez le coiffeur, je n’ai pas changé de shampoing…ah si, je sais ! J’ai repris ma routine d’huiles capillaires !

 

Ils ont grand besoin d’hydratation, mes cheveux et en cette saison polaire, les après-shampoings classiques ne suffisent plus, il faut passer au traitement de choc. J’ai ressorti mes huiles végétales. Je constate qu’ils paraissent en meilleure forme, ils font moins la paille, ils sont plus doux.  J’ai aussi une vague impression d’épaisseur supplémentaire (« tout ça, c’est dans ta tête Monsieur Tweedy », des fans de Chicken Run par ici ?).

 

Je vous propose 3 petites astuces/recettes :

  • Un bain d’huile à faire avant shampoing
  • Une recette à incorporer pendant le shampoing
  • Un soin fourches à appliquer sur cheveux propres et humides

Toutes les quantités données sont pour une longueur de cheveux comme la mienne, c’est-à-dire trèèèès longs. Si vous avez les cheveux mi-longs, divisez les quantités par 2 et si vous avez les cheveux courts, par 3, au moins.

 

 

Le bain d’huiles d’avant shampoing : nutrition, pousse et vigueur !

Le bain d’huiles, c’est un concept super simple : on fait un mélange de plusieurs huiles végétales (de bonne qualité si possible, pures et raffinées comme il faut, si en plus elles sont bio, c’est le top !) et on applique sur cheveux secs comme un masque, qu’on peut garder toute une nuit si on en a le courage. Moi, je me contente d’une heure ou deux avant de passer à la douche et c’est déjà très bien.

 

Mon bain d’huiles du moment :

10 pompes d’huile de ricin (fortifie et accélère la pousse)

15 pompes d’huile de kukui (une huile à la capacité de pénétrer dans la fibre capillaire)

2 cuillères à café d’huile de dattier du désert (huile super réparatrice, mais on peut facilement remplacer par de l’huile de coco)

1 cuillère à café d’huile de noix du brésil (pour l’hydratation)

dscf9882_2

 

Je fais le mélange dans un petit bol, puis je répartis  mèche par mèche sur mes cheveux en commençant par les pointes et en remontant jusqu’aux racines (j’en mets moins en haut qu’en bas car ce sont les pointes qui sont très abîmées). Je masse bien le produit partout, je laisse poser. Si vous avez une charlotte en plastique, c’est pas mal, ça accéléré la pose…et puis quel glamour ! Je laisse le bain agir 1 heure, 2 tout au plus et au lavage !

Attention, l’huile, ça prend du temps à se laver, je fais toujours deux shampoings et c’est vraiment conseillé si vous utilisez des shampoings doux et sans sulfate. J’ai quelques souvenirs de bains d’huile mal rincés…les longueurs restent huileuses, c’est dégoûtant et il faut relaver !

Personnellement, quand j’utilise ce bain d’huile, je ne mets pas d’après-shampoing, je me contente de quelques pschit de démêlant sur cheveux humides et pas plus.

 

Les huiles pendant shampoing : rapide et efficace !

La deuxième recette est faite pour les jours où je n’ai pas le temps, ou une immense flemme. Elle vient en remplacement du bain d’huiles, si vous faites les deux, vous allez saturer vos cheveux et cela ne sert à rien. L’argan est un excellent hydratant, il donne aussi de l’éclat. Quant à l’huile essentielle d’ylang-ylang, c’est la star des HE pour les cheveux : brillance, force et pousse !

 

Ma recette :

1 pompe d’huile d’argan (ou une demi-cuillère à café)

2 gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang

 

dscf9879_2

 

Le mélange des deux composants va apporter de l’hydratation juste ce qu’il faut. Je fais mon petit mélange avant, je verse dans ma main, je rajoute mon shampoing, je mélange et j’applique sur les cheveux.

L’huile d’argan étant très grasse, j’ai arrêté de l’utiliser pure avant ou après, je préfère largement la mélanger au produit lavant. Attention de ne pas avoir la main lourde sur l’argan, sinon vous devrez faire deux lavages. Je peux faire un après-shampoing sur cette recette, cela dépend de mon envie.

 

Le petit complément après-shampoing : romarin et papaye

Sur cheveux propres et encore humide, j’aime bien faire deux choses :

  • Vaporiser sur mon cuir chevelu de l’hydrolat de romarin, connu pour stimuler la circulation et donc rendre les cheveux plus toniques. J’en profite pour faire un petit massage du crâne, c’est très bon pour les cheveux
  • Masser les pointes encore humides avec une goutte d’huile de papaye, qui démêle et hydrate.

 

dscf9877

 

On brosse, on coiffe, on sèche comme d’hab et puis basta !

Je n’utilise pas ces recettes à tous les coups, et très rarement ensemble. Ce qu’il y a de bien avec les huiles végétales, c’est qu’on peut presque toutes les combiner comme on veut, suivant les besoins et les envies. Il y a même des recettes avec de l’huile d’olive, je n’ai jamais testé mais apparemment ça marche aussi bien.

Et si vous avez la flemme de faire vos mélanges ou pas envie d’investir dans plusieurs huiles (mais c’est un bon investissement vu qu’on en met assez peu par recette), j’ai sélectionné pour vous quelques produits tout prêts :

 

L’huile capillaire nourrissante Florame

Huile Capillaire Nourrissante

 

L’huile capillaire soin intense Floressance

 

Huile capillaire soin intense - avant shampooing

 

L’huile capillaire à l’argan de Douce Nature

Douce Nature Huile Capillaire Argan 160ml

 


N’hésitez pas à me donner votre avis si vous testez les recettes, je suis curieuse de savoir si elles marchent aussi sur d’autres. Et vous, vous avez des petites astuces cheveux à partager ? Des conseils ou des produits coups de coeur ? Dites-moi tout ça en commentaire !

Et puis si l’article vous a plu, vous pouvez le liker bien entendu. Et vous abonner à mon blog pour d’autres articles du même style.

 

Passez un bon dimanche, à très bientôt pour d’autres actus bio !

Logo2

Publicités