Bien le bio-jour tout le monde !

L’année 2017 a été une révélation sur un produit de beauté que je n’utilisais absolument pas dans ma routine….j’ai nommé le sérum visage ! Pour vous qui utilisez depuis longtemps les techniques de layering, cette confession va vous faire sourire…mais je reste une fille lente et j’ai un vieux fond de méfiance sur les produits dont tout le monde parle. Alors il m’a fallu du temps pour adopter celui-çi dans ma routine beauté.

Aujourd’hui, on parle donc sérum…et particulièrement ceux à base d’huiles, qui me posaient question depuis quelques mois. Sont-ils adaptés à ma peau mixte ? Qu’ai-je pensé de ceux que j’ai testés ?

 

Gel, crème, huile…les textures des sérums

Le sérum n’est pas spécialement un produit de cosmétique naturelle ou bio. C’est un produit qui vient surtout des routines beauté des asiatiques. Le sérum s’applique après le nettoyage de la peau et avant la crème (jour ou nuit). Il combine souvent soin et hydratation, le must étant d’avoir un produit hydratant avec des propriétés couplées. Car le sérum a une action traitant ou boosteur d’efficacité d’un soin localisé.

Au niveau de la texture, le sérum est naturellement plus léger qu’une crème : ça s’apparente à un fluide ou un produit assez liquide. Ca devient encore plus intéressant : il peut être crémeux, gélifié, huileux, tout dépend de la formulation…et de vos attentes.

filipendula-ulmaria-1526400_1280

 

Les sérums « naturels »

Avant de parler de produits vendus par des marques cosmétiques bio, il est assez facile de se faire un sérum « maison » avec des ingrédients naturels :

  • le gel d’aloe vera : je m’en sers comme sérum de nuit. La texture est parfaite, gorgée d’eau et séchant vite, elle va très bien se fondre dans la peau et permettre au soin d’après de marcher encore mieux. Niveau hydratation, réparation de la peau, l’ingrédient est top. Et pour moins de 5 euros le tube…vous n’en trouverez pas beaucoup, à ce prix, des sérums !
  • des combinaisons d’huiles végétales et d’huiles essentielles : il est très facile de se faire un sérum maison, grâce à de nombreuses recettes qui circulent sur le Web.  Pour cela , on mélangera des huiles végétales (à choisir en fonction du type de peau) et des huiles essentielles (pour l’aspect soin). Quelques exemples de la bibliothèque Aroma-Zone :

https://www.aroma-zone.com/info/recette-cosmetique/serum-purifiant-nigelle-bleue

https://www.aroma-zone.com/info/recette-cosmetique/serum-visage-lumiere

Huiles et peau mixte, une bonne idée ?

En cosmétique naturelle, il est acquis que ce n’est pas parce qu’on a la peau mixte ou grasse qu’on ne peut pas utiliser d’huiles végétales. L »huile n’est pas réservée aux peaux sèches, à condition qu’on choisisse bien !On gardera en tête que les peaux mixtes/grasses ont leurs huiles de prédilection : huile de noisette, huile de jojoba, huile de macadamia, huile de sésame…

Deux sérums qui passent au test

Cet article est directement lié au fait que j’ai testé 3 textures de sérums depuis janvier, dont des huiles. Et c’est vraiment cette texture qui m’a le plus intrigué. C’est aussi l’occasion de vous faire une revue produit de deux sérums à base d’huiles testés !

Le sérum « Pulpe-moi » de la marque Pulpe de vie : sérum du soir

Cet hiver, ressentant un furieux besoin de gorger ma peau d’eau, je me suis tournée vers un sérum hydratant, le Sérum Pulpe-moi, de la marque Pulpe de vie.

Pulpe-Moi ! - sérum visage

Pulpe de Vie, c’est une marque française, du sud, qui aime les ingrédients cool et qui propose des produits charmants, au niveau des odeurs, des noms, des packagings. La marque a plein de belles certifications bio et cruelty-free.

Ce sérum est un produit hydratant et régénérant. Il permet deux types de fonction : l’utilisation classique, comme un sérum simple pour repulper la peau mais aussi la cure d’hydratation. Pour cela, on l’utilise en masque : on laisse le produit poser toute la nuit, sans le faire pénétrer. Voici ce que la marque en dit :

« 2-en 1 sérum+ masque de nuit visage et décolleté certifié bio*, naturel et multi vitaminé ! Nectar précieux, ce soin est un concentré en vitamines et actifs hydratants, pour booster l’éclat de la régénération de votre peau ! »

Niveau composition, ce sérum est 100% naturel, et à 70% bio. Il est composé d’huile d’argousier, d’huiles de prune et de figue de barbarie, et de propolis. Le sérum se présente dans un flacon de 30 ml, avec une longue pipette. C’est un produit presque bi-phasé, il faut bien le secouer avant usage.

Voici la composition exacte du produit : HELIANTHUS ANNUUS HYBRID OIL*, DICAPRYLYL ETHER, HELIANTHUS ANNUUS (SUNFLOWER) SEED OIL, SQUALANE, COCO-CAPRYLATE/CAPRATE, PRUNUS , DOMESTICA SEED OIL*, SILICA, HELIANTHUS ANNUUS SEED OIL UNSAPONIFIABLES*, DEXTRIN PALMITATE, OPUNTIA FICUS-INDICA FRUIT EXTRACT*, LINOLEIC, ACID, TOCOPHEROL, BISABOLOL, HIPPOPHAE RHAMNOIDES FRUIT EXTRACT*, BELLIS PERENNIS (DAISY) FLOWER EXTRACT*, PARFUM (FRAGRANCE), PROPOLIS EXTRACT, ROSMARINUS OFFICINALIS (ROSEMARY) LEAF EXTRACT*, MICA, TITANIUM DIOXIDE, LINOLENIC ACID, BENZYL SALICYLATE

Mon test et mon avis

Niveau composition, si les ingrédients vantés par la marque sont top, on voit que les premiers ingrédients sont de l’huile de tournesol sous plusieurs formes, sans intérêt beauté particulier pour la peau et pas la plus recommandée pour les peaux mixtes. Je m’interroge sur l’intérêt du dioxyde de titane, un ingrédient polémique quand même.

Quand on ouvre le flacon, on découvre un produit très odorant, qui sent bon le sucre (une odeur de bonbon, un peu douce, mais pas chimique). L’huile est un peu scintillante, ce qui s’explique par la présence de micas dans la compo (on n’en trouve pas trace sur la peau, pas d’effet boule à facette à redouter).

C’est une huile dense qu’on obtient. Après avoir mis 3 pompes comme la marque le conseillait, je me suis aperçue qu’il valait mieux 1 ou deux, pour éviter le masque de gras.

Niveau effet, il apporte effectivement du gable et de l’hydratation pour la peau, elle est plus jolie au matin. C’est un produit un peu cocooning, sa texture très riche permet de masser longuement sa peau…mais je me demande si c’était bien le but de la marque…

pulpe_total

Si je suis absolument d’accord qu’il donne de l’éclat et un effet un peu rebondi, ce sérum est vraiment trop riche pour moi ! Selon la marque, on peut l’utiliser aussi bien le matin que le soir mais je me demande bien sur quelle peau. Je trouve que la phase aqueuse et la phase huileuse se mélangent mal et le produit pénètre avec difficulté. Même quand il a pénétré, il laisse un effet collant. J’imagine que ce n’est pas forcément le produit rêvé pour les peaux mixtes en cette saison. Le produit coûte presque 14 euros.

 

Le sérum « Bonne mine » de la marque Gaïna : sérum de jour

En mai, la box Evidence nous plaçait sous le signe du soleil et de l’éclat : savon gommant, sablés jaune citron…et sérum « bonne mine » d’une jeune marque française, Gaïna !

gaina_2

Gaïna est une marque de cosmétiques bio et naturels basée dans l’Hérault. La marque est Vegan et Cruelty-free (certifiée Peta). Pour un petit rappel des labels, vous pouvez lire mon article sur veganisme et beauté bio !

Le sérum « Bonne mine » est destiné à donner de l’éclat à la peau. Il est indiqué pour les peaux ternes, fatiguées, asphyxiées. Voilà ce que la marque en dit :

« Enrichie en beta carotène, le sérum bonne mine est idéal pour préparer votre peau aux expositions estivales. Il va rehausser votre teint, prévenir l’apparition des tâches cutanées et favoriser la régénérescence de l’épiderme. Votre peau sera assouplie et conservera un joli hâle uniforme, sans effet de gras. Convient à tous les types de peau. »

Au niveau composition, c’est un produit naturel à 100%, bio à 63,3%, sans huiles essentielles, sans parfum. La formulation repose sur des extraits de carotte et de lys blanc. Il se présente dans un petit flacon de 15 ml, avec une pipette.

Maintenant, si on regarde les ingrédients de vraiment près, voilà ce qu’il contient : Helianthus annuus seed oil* (Huile de tournesol), Caprylic/Capric Triglyceride (Ester triple de glycérol et des acides caprylique et caprique – dérivé de l’huile de coco), Dicaprylyl carbonate (dérivé de l’huile de coco), Daucus carota sativa root extract* (Extrait de carotte), Lilium candidum flower extract (Extrait de fleur de Lys Blanc), Tocopherol (Antioxydant naturel issu du tournesol).

Mon test et mon avis

Si je trouvais le sérum prometteur, la composition m’a déçue. Encore de l’huile de tournesol… Le sérum est censé être à base de carotte et de lys blanc, de bons ingrédients pour l’éclat…mais placés en fin de liste, donc pas les ingrédients actifs principaux.

Passée cette première déception, on découvre le produit. Effectivement, pas d’odeur. La pipette marche bien, c’est dommage qu’on ne sache pas combien de gouttes on doit prélever. La première fois, j’en ai mis 3 pompes, c’est trop ! Une pompe et demie suffit.

Le produit est assez fluide, s’étale bien…mais met un peu de temps à pénétrer dans la peau, et reste en partie en surface. Il faut beaucoup masser et masser encore.

Il laisse la peau satinée, mais je ne saurai dire c’est du fait de la carotte ou simplement parce que c’est de l’huile. Quand on rajoute une crème après, il faut y aller doucement, sinon on obtient une sensation de peau sur-hydratée (comprendre : un peu graisseuse).

gaina_total

Mon verdict final est que ce n’est pas un coup de cœur. Il ne corrige pas grand chose et j’ai parfois une sensation un peu « grasse » au toucher. Les filles à peaux mixte comme moi témoigneront qu’on aime avoir la peau douce et rebondie mais que l’impression de gras est ce qu’on redoute. Il n’est pas mal pour le côté lumière mais je ne crois pas que je le recommanderai aux peaux comme la mienne, il ne correspond pas tout à fait à ce que l’on cherche. Il rendra peut-être plus heureuses les peaux sèches ou normales. Ce sérum coûte environ 18 euros.

 

Mes deux expériences avec des sérums huileux n’ont pas été miraculeuses sur ma peau mixte. Je relativise cependant, ils n’ont rien aggravé. Ce ne sont pas de mauvais produits, je crois juste que je peux trouver mieux pour corriger des problèmes spécifiques. La formulation d’un sérum huileux pour peaux mixtes doit être bien adaptée, les huiles choisies pour leurs fonctions régulatrices, unifiantes, apaisantes, purifiantes. Après, ce n’est pas parce que j’ai eu deux résultats mitigés que j’élimine à tout jamais les sérums huileux. Je suis sûre que d’autres compositions, plus près de mes besoins, feraient tout à fait l’affaire !


Et vous, êtes-vous utilisatrices de sérums à base d’huile ? Si vous avez la peau mixte, avez-vous fait de belles découvertes ? Des recommandations à me faire si je voulais retenter ma chance ?

Pour le moment, je reste sur des sérums de type crème, avec ce bon sérum dont je vous parlais ici !

J’espère que cet article vous a plu ! Si vous n’avez pas encore tenté votre chance, je vous rappelle que le concours des 1 ans du blog, avec deux lots de produits bio à gagner est encore ouvert pour quelques semaines. Toutes les conditions de participation sont ici !

Une très bonne fin de week-end à vous toutes et tous, de bonnes vacances pour les chanceux et à très bientôt pour de nouvelles actus bio !

Logo2

Publicités