Bien le bio-jour tout le monde !

Nous autres « blogueuses beauté » (je mets des guillemets pour mon cas personnel, hein), nous avons envie de partager du positif, de garder l’esprit ouvert et nous avons tendance à nous focaliser sur ce que nous aimons plutôt que sur ce qui nous déçoit, et il n’y a rien de mal à ça.

Oui, mais, au nom d’une diplomatie universelle, j’ai parfois la sensation de ne pas tout dire…Des produits décevants, on en rencontre, forcément. Bien souvent quand un produit ne me plait pas, je le laisse de côté, je l’oublie, sans rien en dire. En ce moment,  j’ai envie de transparence, alors j’ouvre ma boite à oubliés !

L’idée n’est pas de tailler gratuitement des marques, respectons leur travail ! Je ne fais pas de généralités, je prends des produits précis. Je vais expliquer pourquoi je ne les aime pas. N’oubliez pas que ce n’est que mon avis, je n’ai pas le jugement universel. Si vous les adorez, s’ils vous réussissent, venez en parler en commentaire :)). Et ne prenez pas cet article comme une incitation à bannir ces marques de vos tiroirs ! On ne peut pas plaire à tout le monde, c’est aussi simple que ça !

 

La crème de douche Fleurs d’amandier Miel de tilleul de Melvita (et plus globalement, tous les gels douche Melvita)

Melvita Crème de douche fleur d'amandier et miel de tilleul 200mlJ’attaque fort ! Et j’en vois déjà tomber de leurs chaises ! Préparez les cailloux ! Autant me faire des ennemies de suite, les gels douche Melvita ne me transcendent pas ! Et ce n’est pas faute d’essayer  !

Prenons mon dernier test, la crème de douche Miel de tilleul et fleurs d’amandier. 8 euros le tube de 200 ml… A lire la description, le parfum doit être à tomber, c’est tout ce que j’aime. Ben, comment dire…DÉCEPTION ! Cette crème a une odeur douceâtre, je ne retrouve rien de l’amandier ou du tilleul, c’est sucré sans être gourmand…pas du tout à mon goût. Si Melvita m’a déjà enchanté avec des odeurs de soins, je suis imperméable à celles des produits de douche. J’ai eu d’autres tests tout aussi peu concluants :  l’odeur a l’air top sur le papier, à l’usage, ça ne sent rien, ou ça ne sent pas ce que ça devrait sentir, certains me font penser à des bases lavantes neutres à peine améliorées. Sur la peau, rien de super, je ne vois pas d’effet hydratant particulier. Les gels douche Melvita et moi, on n’est pas faits pour se comprendre. Mais la marque fait de très bons produits par ailleurs (la crème pour les mains, un coup de cœur !).

 

Le shampoing Cheveux normaux de Bioturm

Bioturm Shampooing cheveux normaux 200mlJe l’avais déjà expliqué dans mon article post-test de 5 produits bio à moins de 7 euros, c’est un produit qui m’a déçu. Le packaging est très joli, mais c’est sûrement son atout principal. On partait sur un produit simple, un shampoing pour cheveux normaux, à mes yeux l’un des produits les plus faciles à obtenir (une base lavante neutre et un peu d’odeur). Peut-être que mes cheveux à moi ne collent pas à la définition de « normaux » de Bioturm, en tout cas, le résultat n’est pas celui espéré.

Ce shampoing me donne les cheveux tout aplatis, sans volume, alors que les protéines de blé sont sensées au contraire leur donner de l’énergie. Il assèche les longueurs, je soupçonne la présence d’alcool d’en être la cause. J’ai besoin de démêlant après, sinon je casse plus que d’habitude. Et enfin, je n’ai pas un effet de cheveux bien lavés, je vois mes racines regraisser vite. Mon point de vue est que je me suis trompée de produit, je crois qu’il faudrait que j’aille voir du côté des shampoings volume ou brillance pour mieux trouver mon bonheur chez Bioturm. M’enfin, pour un shampoing basique, je ne valide pas !

 

Les déodorants Polenia et D.Plantes (et plus globalement, tous les déodorants avec de l’alcool)

Déodorant à la propolisJ’ai découvert ces deux produits lors de ventes privées, ce sont des marques difficiles à trouver dans le commerce (vous pouvez les retrouver ici et ici). Vous savez que j’adore tester des déodorants, toujours à la recherche de la perle, efficace et pas cher. Hé bien, le champion des déodorants, pour moi, cela ne sera aucun de ces deux-là !

 

 

En soi, ce n’est pas vraiment de leur faute, c’est surtout lié à la fragilité de ma peau…De quoi je parle ? D’une réaction allergique à ces deux produits. Cela s’est installé au bout de quelques jours d’usage : les aisselles qui grattent puis un gonflement douloureux de plus en plus prononcé. Me connaissant, j’ai isolé deux causes possibles à ça, dans leurs compositions : soit la présence d’huiles essentielles (mais cela ne m’arrive pas avec d’autres qui en sont bourrés), soit la présence en haute concentration d’alcool… et je mise sur ce dernier ingrédient comme cause de mes problèmes. Le reste de la composition était bio et saine, ce n’est pas du côté d’ingrédients chimiques qu’il faut chercher.

Leur efficacité était bonne (même bonne +++ pour le D.Plantes), l’odeur très agréable…mais contre une réaction, il n’y a rien à faire. On peut se forcer à les utiliser mais c’est crétin, ce n’est pas pour ça que la peau va mieux les tolérer, au contraire ! En plus, ce ne sont pas des déos bon marché, il n’y a pas de raison de se torturer. Alors je les ai passés à mon copain, qui n’en souffre absolument pas et je suis allée soigner mes aisselles avec des déodorants très doux. Dommage mais c’est la preuve définitive que je peux faire une croix sur des déodorants alcoolisés. Est-ce que ça les rend mauvais pour autant ? Point, ils ne sont juste pas pour moi !

 

L’huile démaquillante Akane

Akane Huile Démaquillante Purifiante 50mlCe produit est vraiment un flop très personnel et ça m’écorche les doigts de devoir le mettre dans mes échecs ! Je l’adore, pour ses qualités : son odeur, sa texture, son efficacité…Spécialement formulée pour les peaux asphyxiées et en recherche de pureté, cette huile était ma chouchoute ! Pourtant, tragédie, mes yeux ne la supportent pas…Si on ne peut plus utiliser un produit, ça en fait tout de même un flop, non ?

C’est marrant comme on s’accroche…dès les premiers jours d’une utilisation régulière, j’aurai dû avoir des soupçons…Je l’aimais tellement que j’ai préféré fermer les yeux (hahaah ! le comble pour un démaquillant). La réaction a commencé par des yeux qui larmoyaient étrangement. Puis mon contour de l’œil (le droit PUIS le gauche) a commencé à me gratter…puis la paupière supérieure, façon eczéma. En espaçant les utilisations, en arrêtant de me maquiller, il a bien fallu se rendre à l’évidence que l’huile était responsable, rien d’autre n’avait changé dans ma routine. Dégoûtée, je suis. Je pourrai l’utiliser pour le visage uniquement, mais je ne suis pas pour multiplier les produits quand l’eau micellaire, qui fait tout, me va très bien ! Pour le reste, Akane est une marque que j’adore, je ne peux que saluer la qualité des produits. Si vous avez les yeux moins sensibles, faites le test !

Pour tout vous dire, un test avec un autre produit huileux m’ayant à nouveau donné une réaction, je crains une incompatibilité entre mes yeux et l’huile démaquillante.  Vous avez déjà vécu ça ? Vous auriez une huile très très douce qu’on peut utiliser sur les yeux à me recommander, histoire que j’aille jusqu’au bout du test ?

 


Avez-vous des expériences avec les produits cités ? Qu’en avez-vous pensé ? Avez-vous une huile démaquillante bio, formulée pour les yeux très sensible et qui ne coûte pas 30 euros à me recommander ?

J’espère que cette revue vous aura intéressée, j’en fais très peu de ce type parce que, la plupart du temps, même si le produit n’est pas un coup de cœur, je n’ai pas à m’en plaindre…mais là, j’avais des exceptions et outre les goûts, c’est aussi bien d’échanger sur des produits qui nous créent de la sensibilité oculaire ou dermato.

Je vous souhaite une bonne fin de semaine et vous retrouve bientôt pour d’autres actus bio !

Logo2

Publicités